Estimation immobilière à Héric : quand le notaire doit-il s’en charger ?

Partager sur :
Estimation immobilière à Héric : quand le notaire doit-il s’en charger ?

L’agent immobilier est le professionnel le plus sollicité pour prendre en charge une estimation immobilière à Héric. Toutefois, il existe certaines situations où l’intervention d’un notaire est exigée. Quand est-ce le cas et comment opère-t-il la démarche ? Réponses.

Quand est-ce que l’estimation par notaire est nécessaire ?

Une estimation immobilière doit être réalisée par un notaire essentiellement dans le cadre d’une succession. C’est surtout le cas dans les trois situations suivantes :

  • si le montant de la succession va au-delà des 5 000 euros ;
  • si le bien légué a été mentionné dans un testament ;
  • s’il a fait l’objet d’une donation entre époux.

L’intervention de l’officier public permet de calculer les droits de succession au montant le plus juste. Ceux-ci sont fonction de la valeur vénale du bien.

En outre, l’intervention du notaire étant toujours payante, elle est rarement sollicitée dans le cadre d’une vente

Combien coûte la prestation ?

Les tarifs sont fixés librement par l’officier de droit. En général, ils dépendent du type de bien mis en jeu, de sa surface et de la complexité de la démarche. 

À part cela, des débours viennent souvent s’ajouter au prix de la prestation en elle-même. Ils sont dus aux frais de déplacement du professionnel ou encore aux frais de consultation du cadastre. 

De fait, le coût moyen d’une estimation par notaire oscille entre 250 euros et 300 euros.

Comment entreprend-il la démarche ?

Pour estimer un bien, le notaire a le choix entre deux méthodes :

  • donner un simple avis de valeur ou délivrer un certificat d’expertise : la visite de la propriété n’est pas nécessaire ;
  • réaliser une expertise détaillée du bien et déterminer sa valeur vénale : un audit est opéré sur les lieux pour évaluer les caractéristiques de la propriété.

Dans le cadre de sa mission, le notaire puise ses informations de sources fiables qui lui sont accessibles grâce à sa profession. Il s’agit notamment de la base des données du notariat. Le dossier indique les prix appliqués dans les transactions immobilières les plus récentes.