Estimation immobilière à Héric avant la vente du bien : des travaux sont-ils forcément requis ?

Partager sur :

Estimer un bien consiste à déterminer le prix auquel celui-ci peut être proposé aux acquéreurs. En outre, entreprendre une estimation immobilière à Héric avant la vente du bien contribue à favoriser les conditions de vente. Elle est également utile pour connaître les principaux défauts de la propriété. Le professionnel chargé de l’opérer peut en même temps délivrer les solutions pour y remédier. Mais le propriétaire du bien est-il obligé d’entreprendre les rénovations ? Réponses.

Les rénovations révélées à l’estimation du bien sont-elles obligatoires ?

Techniquement, l’expert qui a réalisé la démarche ne fait qu’émettre des recommandations concernant le bien à vendre. Le propriétaire-vendeur peut donc passer outre ses conseils. Toutefois, en le faisant, il risque de céder la propriété à un prix moins intéressant, voire plus bas que son ancien prix d’achat. 

Par ailleurs, entreprendre des travaux de rénovation énergétique est obligatoire lorsque la propriété mise en jeu est une passoire thermique (F ou G au DPE). Pour cause, la loi interdit la vente de ce type de bien qui est jugé indécent. 

Quels sont les travaux efficaces à réaliser avant la vente du bien ?

Si plusieurs défauts ont été recensés au niveau du bien, il n’est pas forcément nécessaire de tous les réparer avant de placer la propriété sur le marché. En effet, certains chantiers sont peu rentables et peuvent engendrer des dépenses superflues. Il est notamment déconseillé de refaire entièrement la salle de bain ou la cuisine, car le coût des travaux sera important. Or, le profit obtenu sera insuffisant pour rembourser toutes les dépenses. 

Les rénovations qui sont susceptibles de générer une plus-value conséquente concernent surtout l’ossature du bâtiment (toiture, murs, sols, plafonds et ouverture) ainsi que la mise aux normes de ses installations (système électrique, dispositifs d’isolation, chauffage, ventilation).