Les différents diagnostics obligatoires à effectuer lors d’une vente immobilière à Héric

Partager sur :

Quel que soit le type de bien, celui-ci doit subir une série de diagnostics lors de sa mise en vente. À quoi servent ces examens et quels sont-ils ? Voici de quoi il s’agit.

Pourquoi faut-il effectuer les diagnostics immobiliers ?

Les diagnostics techniques évaluent les différentes caractéristiques du bien. Ils révèlent leurs éventuelles défaillances ou leurs défauts de conformité. Il est indispensable de les réaliser lors d’une vente immobilière, car ils présentent l’état véritable de la propriété à son repreneur potentiel. Pour le propriétaire-vendeur, fournir le DDT (dossier de diagnostics techniques) du bien manifeste sa transparence envers l’autre partie.

Quels sont les différents diagnostics techniques ?

Il existe une dizaine de diagnostics immobiliers lors d’une vente immobilière à Héric. Ils ne sont pas tous obligatoires, mais ils le deviennent selon les caractéristiques du bien mis en jeu. 

Ainsi, les examens nécessaires selon le type de bien sont :

  • Le diagnostic loi Carrez pour les biens issus d’une copropriété
  • Le diagnostic assainissement pour les maisons individuelles dotées d’un système d’épuration non relié au réseau public.

Les tests obligatoires selon la date de construction du bien sont :

  • Le diagnostic plomb pour les bâtiments construits avant 1949 ;
  • Le diagnostic amiante pour ceux conçus avant 1997 ;
  • Les diagnostics électricité et gaz pour ceux dotés d’installations vieilles de plus de 15 ans.

Les diagnostics indispensables dans les zones à risques sont :

  • L’état parasitaire et le diagnostic termites,
  • Le diagnostic mérule,
  • Le diagnostic bruit.

Par ailleurs, le DPE (diagnostic de performance énergétique) et l’ERP (état des risques et pollutions) doivent être effectués quel que soit le bien à vendre.