Après l’achat d’une maison à Orée d’Anjou, prévoyez le déménagement

Partager sur :

Vous êtes officiellement l’heureux propriétaire d’une maison fraîchement acquise à Orée d’Anjou. Il est maintenant temps de penser à l’emménagement, non ? Mais qui dit emménagement, dit aussi déménagement. Comment entreprendre cette étape de manière sereine ? La meilleure réponse se résume en deux mots : organisation et préparation. Alors, comment faire dans la pratique ? Suivez nos conseils.

Ayez un temps d’avance sur le jour J

Une bonne préparation commence bien avant que le jour J du déménagement n’arrive. Une fois le moment venu, il ne sera plus temps d’emballer et de ranger. Ce sera le moment de tout charger dans le véhicule destiné au transport de vos effets et mobiliers. Les étapes à prévoir à l’avance concernent donc d’une part, le rangement et le moment auquel l’effectuer ; et d’autre part, le transport, c’est-à-dire le moyen de locomotion à utiliser.

Pour ce qui est du rangement, il est conseillé de s’y mettre à l’avance. Déjà, emballez les affaires qui ne vous servent plus dans votre ancien domicile. Profitez-en pour faire un tri efficace afin de vous débarrasser des objets qui pourraient être superflus dans votre nouvelle maison. N’oubliez pas d’adopter les gestes éco-responsables en évitant le maximum de gaspillage en cartons de déménagement.

En ce qui concerne le moyen de transport, vous pouvez opter pour votre propre voiture si elle vous permet de transporter de gros chargements. Si ce n’est pas le cas, il est recommandé de faire appel à un déménageur. En prenant cette initiative, vous vous libérez des allers-retours entre les deux adresses. Toutefois, il est important de se renseigner à l’avance sur les prestations des entreprises qui proposent un service de déménagement dans la ville et de les comparer pour déterminer l’offre la plus avantageuse. 

Respectez le préavis

Grâce à l’achat d’une maison à Orée d’Anjou, vous quittez le statut de locataire pour celui de propriétaire immobilier. Il vous faut respecter certains principes vis-à-vis de votre propriétaire-bailleur. Vous lui devez notamment un préavis de 3 mois et donc, il vous faudra le prévenir de votre futur départ 3 mois avant le jour J.